The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 1

Au programme : petit condensé des chaussures vues au Running Event 2022

Du 29 novembre au 1er décembre se tenait The Running Event à Austin au Texas. C’est un des plus grands salons autour du running et la plupart des marques présentaient leurs modèles 2022 !
Dans cet article je vous propose donc un petit aperçu des chaussures à venir. J’ai récupéré les infos sur divers sites, ou sur les réseaux sociaux. Les sources sont indiquées à chaque fois. J’aimerais souligner l’excellent travail de RoadTrailRun sur ce salon !

Les marques présentes

Altra

En plus de présenter le renouvellement de sa gamme avec l’Escalante 3, la Torin 6 ou la Timp 4  (complètement revu avec plus de semelle), Altra levait le voile sur sa Mont Blanc Elite et Boa (mars 2022) ! Un monstre pour l’ultra, avec son EGOMAX pour la semelle . La construction de la tige et du système de serrage avec le Boa est intéressante, proche de la SpeedLand, avec une languette intégrée.

(Photos capturées sur les vidéos de RoadTrailRun)

Côté Route, il y avait une chaussure bien caché chez Altra, avec …. un plaque carbone : la Vanish Carbon qui a déjà été vu au pieds de quelques athlètes comme Zach Bitter sur l’USATF100 en avril et ici sur le Stand de Carbitex, le matériau de la plaque. Elle pourrait être la Vanish Prime qui est depuis 1 an dans les tablettes de World Athletics


Altra reste dans sa philosophie Drop 0 mais en s’éloignant du minimalisme.. assez étonnant

Brooks

Je ne suis pas un adepte de la marque mais une chaussure a attiré mon attention : la Caldera 6 ! Cette chaussure est faite pour l’ultra et visiblement en 2022, confort et « amorti » vont rimer avec épaisseur de semelle conséquente ! Même si ici une grande partie est de l’illusion car la semelle est en forme de baquet et remonte plus haut sur le côté : l’épaisseur n’est que de 26mm au talon et 20mm à l’avant !! (et 10mm de semelle intérieure visiblement) Elle est en DNA Loft V3, une des premières chaussures à utiliser ce nouveau matériau.

(Photo capturée sur les vidéos de RoadTrailRun)

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 2
Brooks Caldera 6

Craft

Après sa CTM Ultra Carbon qui avait un profil assez mixte, la marque suédoise lance une vraie chaussure de trail avec une plaque carbone : la CTM Ultra Carbon Trail (40mm d’épaisseur au talon/10mm de drop/ 331g)avec une semelle Vibram avec la même midsole que sa sœur de la route. Une version sans plaque carbone est aussi prévue : la CTM Ultra Trail (pas de Vibram non plus) avec 35mm d’épaisseur au talon, toujours 10mm de drop et 295g. La sortie est prévue en avril 2022.

Hoka

Pour commencer, Hoka One One est devenu « discrètement » Hoka.

Comme partout les mousses « super critiques » ont fait leur entrée dans tous les modèles (ou presque)

  • La Mach Supersonic (mars 2022), évolution de la Mach 4 intégrée une couche de cette nouvelle mousse pour atteindre un poids de 235g avec ces 5mm de drop
  • La Carbon X3 (avril 2022), qui visuellement semble n’avoir qu’une nouvelle tige a aussi cette mousse. La plaque carbone a aussi été légèrement descendue dans la chaussure pour offrir plus de confort dans l’idée vraiment de pouvoir courir longtemps (pas forcément vite)

Côté Trail, la semelle de la SpeedGoat 5 (mars 2022) reprend le même matériau que la EVO Speedgoat (CMEVA) avec toujours une semelle extérieure en Vibram mais de nouveaux crampons qui permettent une meilleure traction. Elle reste plutôt lourde avec 291g.

(Photos capturées sur les vidéos de RoadTrailRun)

Une nouvelle chaussure fait son apparition dans la gamme trail, la Tecton X (mai 2022): 33mm de stack, 4mm de drop, 240g. Elle intégré une semelle bi densité avec une couche de la nouvelle mousse super critique en bas mais 2 plaques de carbone parallèles (oui 2! ) dans le sens de la longueur de la chaussure qui agissent comme une double suspension pour fournir la propulsion vers l’avant mais aussi pour permettre un mouvement latéral un peu plus indépendant du terrain. 

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 4
Hoka Tecton X

New Balance

New Balance a présenté sa nouvelle SC Elite, SC pour SuperComp qui sortira en octobre/novembre 2022. C’est le meilleur de ce que New Balance a appris avec la RC Elite pour le marathon. C’est d’ailleurs une nouvelle construction de la semelle qui est embarquée avec une plaque carbone cambrée et un vide dans la midsole. Cette combinaison est appelée Energy Arc.

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 6
La semelle avec l’Energy Arc

La tige est revue aussi, elle est en une seule partie avec la languette intégrée, les passants des lacets sont intégrés de façon surprenante. 2 autres modèles sont proposés dans la gamme avec la New Balance SC Pacer (juillet 2022), équivalente de 1400 actuelle qui a un profil plus bas donc plutôt pour des distances plus courtes que le marathon, elle pèse  196g avec un drop de 8mm et la New Balance SC Trainer (avril 2022 si tout va bien ) qui serait équivalente à la TC améliorée qui a une semelle de 47 mm ! Elles intègrent toutes la technologie Energy Arc

(Photos capturées sur les vidéos de RoadTrailRun, RunningWarehouse et Believe In Running)

La marque américaine présentait aussi sa nouvelle Rebel V3 (septembre 2022), 6mm de drop et 209g qui reçoit une belle mise à jour. La semelle est entièrement en FuelCell comme la RC Elite V2 avec 2mm d’épaisseur en plus pour un peu plus de confort. La tige semble plus respirante que la V2.

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 8 The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 9

On

Après 3 marques, vous aurez sûrement compris que la tendance est au « maxi » avec comme argument le confort (ça se peut se comprendre) et .. l’amorti (scientifiquement plus contestable) et On fait partie du lot avec la CloudMonster (qui sort le 1er avril…). La semelle est faite avec la mousse Helion de On avec un empilement en cascade de « cloud » pour amortir et avec une SpeedBoard moins rigide pour gagner en flexibilité.

 

Puma

Puma a présenté la Fast R Nitro Elite, vous n’êtes sûrement pas passé à côté de cette super shoes et sa semelle en 2 éléments avec une plaque carbone. L’élément au niveau du talon est en EVA de 33,5 mm plutôt mou de et moins « réactif » pour « absorber » l’impact et celui de l’avant pied de 26mm est en mousse PEBA bio sourcé. Il faut compter 4mm de semelle de propreté pour avoir le stack. La nouvelle plaque carbone, « Power Plate » est réalisée à partir d’un procédé maison développé en Allemagne. Elle est très courbée pour maximiser l’effet levier mis en avant par Benno Nigg: proche du talon à l’arrière et proche du sol à l’avant !

(Photos capturées sur les vidéos de RoadTrailRun)

Le petit appendice du talon n’a pas d’autre vocation que de maintenir la structure de la tige qui est formée comme une chaussette 

La sortie sera ultra limitée en février 2022, il faudra attendre juin sinon.

Salomon

Le stand de Salomon reprenait quelques chaussures déjà présentées ces dernières semaines.

Côté route, Vous avez tous sûrement vu la présentation de la Phantasm CF (Composite Fiber) avec sa plaque en fibre de verre qui a eu lieu au marathon de Paris. Sa première utilisation a eu lieu le 7 novembre 2021 au marathon de New York par le nouveau marathonien de la marque : l’américain Noah Droddy. Elle a découvrir sous tous les angles sur le journal du trail. Elle devrait sortir au premier trimestre 2022. Une version non S/Lab avec une plaque TPU en forme de trident est aussi prévu pour le mois d’avril 2022.

On verra aussi apparaître une version route de la Ultra Glide : la Glide Max : 8mm de drop et 275g. Le maximum de l’amorti chez Salomon sortira en septembre 2022

La gamme trail va avoir sa déclinaison de Pulsar avec la Pulsar Trail Pro et Pulsar Trail qui intégreront des plaques en « composite » et/ou TPU d’après le site carrerasdemontana. Elles ont toutes les 2 un drop de 6mm, avec légèrement plus de semelle pour la version non Pro (33mm vs 31mm) et quelques grammes de plus (270g vs 280g). Pas d’info sur la géométrie de cette plaque, je mise sur un concept similaire au trident de la Phantasm. La sortie est prévue en avril 2022

La Pulsar Trail Pro a un petit look retro très sympa avec une tige de type chaussette, là où la Pulsar Trail conserve une structure plus classique

Toutes les chaussures intègrent maintenant la mousse Energy Surge, la plupart l’Energy Blade (la plaque composite ou TPU) et le R-Camber qui est la forme de la géométrie avec une bascule prononcée.

Saucony

Chez Saucony, globalement la semelle a pris un peu d’épaisseur sur beaucoup de modèles. La Triumph en version 20 (octobre 2022), prends quasiment 1cm, mais perds du poids grâce à la mousse PWRRUN.

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 10
Saucony Triumph 20

L’Endorphin Pro 3 (juin 2022) fait totalement peau neuve. Ils sont allés chatouiller les limites de la légalité de World Athletics avec une épaisseur de 39,5mm (pour 40mm maxi) au niveau du talon soit 3mm de plus que la version 2 et 31,5mm à l’avant pour seulement 205g !! ( 213g pour la version 2). 

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 12 The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 13

La Shift se refait aussi une beauté avec plus d’épaisseur de semelle en passant de 36mm à 39mm avec ces 263g. On la verra apparaître en octobre 2022

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 14
Endorphin Shift 3

Côté trail, la cure d’amaigrissement et d’augmentation d’épaisseur concerne aussi quelques produits : 

  • La Peregrine 12 passe de 306 à 272g grâce notamment au passage à la mousse PWRRUN pour la semelle. Elle garde ses 4mm de drop
  • La Xodus Ultra passe sous les 300g (294g pour être précis) avec une couche épaisse de PWRRUN PB. L’orientation est clairement Ultra Trail : son drop passe à 6mm et le confort sur la longue distance, l’atout premier ! Prévue pour juin 2022
  • La Ride 15 TR (septembre 2022) est le nouveau modèle door to trail de la marque avec 4mm de drop et la mousse PWRRUN

La nouvelle venue est l’Endorphin Edge : grosse semelle en PWRRUN PB (PEBA) et plaque carbone en Carbitex au programme. La plaque est flexible dans une direction et plus rigide dans les autres : le comportement en dévers est à voir.. Ce choix est fait dans le but de faciliter la course en montée en créant une sorte de support pour que le pied ne fléchisse pas vers l’arrière.. Ça me rappelle un brevet de The North Face . La forme de la plaque serait une sorte de fourche à 2 branches, elle s’arrête un peu avant le talon pour que les chocs ne soient pas trop durs après quelques heures de course. Elle est annoncée à 255grammes avec un drop de 6mm et des crampons de 4mm. 

Skechers

Skechers a légèrement revu sa Razor Excess 2 (février 2022) en gardant une semelle en Hyper Bust assez proche de la version 1 avec en plus une semelle extérieure faire avec GoodYear. La tige a été revue pour un meilleur fit autour du pied. Elle intègre maintenant la plaque carbone en H de la marque. La plaque est aussi intégrée dans un nouveau modèle, plus entrée de gamme : la Persistence (mai 2022). Cette chaussure plus lourde est surtout conçue autour du confort : contrefort plus moelleux, semelle en EVA. C’est la chaussure de découverte du carbone pour Skechers.

(Photos capturées sur les vidéos de RoadTrailRun)

Speedland

Vous n’avez surement jamais entendu parlé de cette marque qui n’est pas distribué en Europe. Elle a été créée par 2 anciens de Puma, Under Armour, Nike (on en rediscutera peut être bientôt prochainement). Ils ont une philosophie intéressante de la chaussure comme un équipement. La première version la SL:PDX aura le droit à une mise jour vers mars 2022 qui portera le nom de SL:HSV développé avec la coureuse Liz Canty. On notera notamment les BOA en aluminium et une plaque légèrement différente sous le pied. La semelle reste avec une gomme Michelin. Toujours au prix de 375 $

The Running Event : Les chaussures à decouvrir en 2022 16
Speedland SL:HSV. (Credit : PETER VERR)

Conclusion

En résumé, beaucoup de marques ont intégré leur mousse super critique dans les semelles pour mettre en avant le confort et l’amorti (même si ce point peut être discutable sur un gain potentiel). L’épaisseur des semelles augmente pour se retrouver au-delà de 30mm voir 35mm pour les produits « super shoes » et « ultra ». Les chaussures d’ultra trails tendent à passer de 4mm à 6mm aussi même pour des marques habituées au low drop. Sur les longues distances, ces chaussures seraient plus adéquates, tolérantes avec la dégradation de la foulée.
Les plaques carbone/composite (ou autres) sont de plus en plus présentes en route mais aussi en trail (après The North Face l’année dernière) avec des objectifs différents. 
Les tiges se déclinent de plus en plus en mode « chaussette », c’est-à-dire avec un seul morceau de mesh qui intègre la languette et des systèmes de laçage léger.

C’est d’ailleurs intéressant de voir le travail fait autour de cet élément

Je note une thématique assez absente du salon : le développement durable ! J’ai cru lire quelques pourcentages de matériaux recyclés chez On mais rien de probant. La thématique ne semble pas être traitée par les marques présentes sur le salon (voir le contraire, vu le nombre de chaussures multi-matériaux)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.