[Brevet] NSO par Salomon, ce qui se cache derrière !

[Brevet] NSO par Salomon, ce qui se cache derrière ! 1

Au programme : les vêtements NSO par Salomon mais aussi les patchs Stimcare

Cet article ne présage pas des futures sorties de la marque, il n’est issu que de mon analyse d’un brevet déposé par la marque et reflète potentiellement les activités des concepteurs.

[Brevet] NSO par Salomon, ce qui se cache derrière ! 2Les informations présentées dans cet article proviennent de la demande de brevet FR3080523A déposée par Salomon en avril 2018 et publiée en novembre 2019. Certaines infos sont aussi issues du brevet FR3080567 déposée Arnaud Tortel à la même date.


Vous avez surement vu ces petits cercles sur les bas de compression de Kilian ou ce nom dans le compte rendu de son dernier défi : Phantasm24. Ils font partie de la gamme NSO de Salomon lancée en 2019 qui comprend notamment un t-shirt et un corsaire (pas de cuissard, de t-shirt manches longues ou de manchon aujourd’hui comme Kilian a pu porter durant son défi norvégien). 

 

Les vêtements NSO par Salomon

NSO
le patch

Les vêtements NSO c’est quoi ? Ce sont des vêtements qui intègrent des patchs comprenant des oxydes métalliques. L’utilisation d’oxydes métalliques, restituant des rayonnements infrarouges lointains (IRL) émit par le corps, permettrait de stimuler la microcirculation d’organes internes et d’augmenter localement la température de la peau. Pour plus de détails, vous pouvez lire (ou relire) mon précédent article sur le brevet qui portait sur ce sujet,  et ainsi en savoir un peu plus sur la composition des patchs et le principe évoqué par Arnaud Tortel.
Pour que ces effets bénéfiques soient optimaux, il est important de maintenir le matériau absorbant et restituant des rayonnements infrarouges lointains au plus près de la peau d’où l’idée de les installer sur un vêtement. Ces patchs sont plus précisément des zones d’au plus 8cm de diamètre comprenant des cercles d’au moins 1,5cm d’oxydes métalliques. Ils sont positionnés sur des zones précises du vêtement pour cibler un organe/un muscle et une fonction. 

Par exemple pour la course à pied, un t-shirt devrait être recouvert sur ces 5 zones :

  • Au niveau du grand pectoral, Zch1 permettrait de détendre les pectoraux et de libérer les côtes supérieures, ce qui permet de faciliter la respiration
  • Au niveau du processus xiphoïde du sternum, la zone Zch2 aurait pour but de détendre le plexus solaire/cardiaque et de réguler les systèmes nerveux sympathique et parasympathique.
  • Au niveau de l’estomac, Zch3 permettrait de soulager les éventuels troubles de cette zone
  • Vers le trapèze supérieur, Zch7 permettrait de libérer de la rotation de la nuque, des vertèbres cervicales
  • Au niveau des vertèbres, Zch9a, Zch9b et Zch9c auraient pour but de faciliter la rotation du torse 25 autour de la colonne vertébrale

[Brevet] NSO par Salomon, ce qui se cache derrière ! 3

Cela correspond plutôt bien à ce que l’on retrouve sur le t-shirt Salomon TEE NSO avec la zone Zch9c en moins. Le brevet propose aussi une version ciblant le haut des jambes et jusque sous le genou pouvant se rapprocher Mid Tight.

Et ça marche ? Bah c’est là où ça se complique ! 

Les études mises en avant de le brevet de eNOsyntex – Stimcare

Je n’ai pas trouvé d’études scientifiques sur les tee-shirts NSO de Salomon ou sur les patchs Stimcare mise à part les études présentes dans le brevet. 
Elles ressemblent assez fortement à celles déjà évoquées dans le brevet autour d’ActivePatch4U. Voyons donc ce que permet la technologie eNOsyntex d’après le brevet.

On demande à un panel de 60 personnes mixtes de 21 à 71 ans, d’aller toucher ses pieds par flexion antérieure du tronc, jambes tendues pour obtenir une valeur de référence. Puis on pose pendant 30 minutes, 8 patchs à chaque patient chargés de 35g d’oxyde métallique environ à des endroits stratégiques. Pour 88% d’entre eux, on constate une amélioration de la distance main-sol de 1 à 7 centimètres ! 

Dommage que le protocole de cette première étude ne soit pas complet : pas de groupe de controle, pas de « placebo » car c’est généralement le genre d’exercice que l’on réussit mieux la seconde fois ! Pour prendre un exemple, cherchez lévitation en groupe sur Youtube, c’est un test de poussée à 4 que l’on réussit toujours la seconde fois !

La seconde étude, datant de 2017, (à l’époque de ActivePatch4U donc) affiche des résultats positifs sur l’aspect des cicatrices anciennes après 1 à 3 mois de port. Il n’est pas fait mention du protocole global ( autres actions, actions précédentes..), mais ce n’est pas le but d’un brevet. Il en est de même pour la dernière étude sur les douleurs arthrosiques où les patients ont constaté plus de confort (est-il aussi bien suivi avant la pose des patchs par un spécialiste ? le spécialiste a-t-il fait autre chose ?)

Les études présentes dans le brevet montrent des aspects positifs de la technologie, mais cela ne suffit pas pour moi à démontrer son efficacité ! Il reste beaucoup d’interrogations. Vous pourrez trouver une autre analyse de la technologie NSO sur le Journal du Trail aussi 

Conclusion

« NSO : S’inspirant de la culture zen japonaise, notre collection Nso illustre la quête d’équilibre. Nso, qui signifie « cercle infini » en japonais, symbolise le flux d’énergie constant entre le corps et l’esprit, à la fois pendant et après le sport. Les produits Nso utilisent des oxydes pour activer et renvoyer cette énergie, améliorant ainsi la tonicité musculaire, la récupération et l’équilibre. » Extrait du site web de Salomon
Alors là, Beau boulot côté Marketing chez Salomon…  Belle symbolique du cercle infini, pour le reste, il n’y a pour moi rien de prouver ! La mention « brevet en cours » ne fait pas foi d’efficacité et comme je l’ai dit les études présentes dans le brevet même si elles illustrent les potentielles effets des patchs et donc de NSO ne sont pour moi pas valides au sens scientifique : pas de « peer-review » dans un brevet, pas de groupe de contrôle.. On s’attend à plus de rigueur pour prouver l’efficacité d’une telle technologie.

Si quelqu’un a vu une étude que j’ai raté ou d’autres retours, n’hésitez pas à me le signaler !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *