Semaine 45 – 46 : Mon premier trail dans le Nord !

Au programme : le trail extrême lillois

De mémoire, je n’avais jamais fait de trails ou de course nature dans le Nord : quelques unes en Belgique, beaucoup d’entrainements mais pas de courses officiels : la chose est maintenant corrigée avec le trail extrême lillois !

Après 2 semaines de repos, dont une malade, je misais pas grand chose sur ma course. J’avais toutefois regardé les résultats 2012 pour jauger le parcours (technique breveté par PAP) : le top 10 avait tourné en 1h14′ pour des gars qui tournent en 40’/41′ sur 10km ! Oulà c’est pas rapide mais bon c’est noté « trail » alors pourquoi pas ! et bizarrement en regardant le parcours sur Garmin Connect (parcours 2011), et connaissant un peu la citadelle : je trouve ça très lent d’un coup ! Bon allez on mise sur 1h20′

 

Le jour de la course

Le départ est à 11h30 : horaire assez bizarre pour débuter une course (bah oui c’est plutôt l’heure de l’apéro) ! Je n’aime déjà pas trop les courses du matin (pas fan des petits dej’ copieux) , surtout quand elles sont courtes (= sans ravito) mais alors partir quand je suis censé commencé à manger pas facile.

Le départ se fait le long de la Deule : ce n’est pas très large mais les 500 coureurs passent facilement. Ca part vite pour moi, le parcours est très roulant  pendant 3km : 0 difficulté.  Les premières arrivent au niveau du parc zoologique : (très) petites côtes bien raides et glissantes : ça passe nickel!  On part ensuite longé la citadelle, dans la boue mais les Slab XT softground jouent très bien leurs rôles: ça accroche très bien.

C'est la guerre !
C’est la guerre !

On retourne ensuite sur un enchainement de montée-descente très courtes : ça bouchonne un peu, je suis obligé de mettre les mains pour éviter d’en redescendre une..

Ca glisse juste un peu
Ca glisse juste un peu

7ième km : je commence à être un peu à sec : un petit gel et c’est reparti. Maintenant 2 km roulants pour rejoindre la plaine de la Poterne pour une petite boucle de 1km. On rejoint ensuite la Deule : il faut remobiliser les forces pour relancer la machine ! Je tiens péniblement un petit 4’45/km pendant ces 3km.  Dernière difficulté: 2 montées pyramidales : les jambes piquent, je suis dans le dur. Sortie de là: on retourne le long de la Deule pour un gros dernier kilomètre ! A la descente du pont, je crois le 8km qui vient de partir ! On tire sur les jambes, quelques zigzag pour boucles les 15km et voila 2 derniers kilomètre sous les 4’30/km et au final 1h14’02 » et une belle 70ième place sur 556 arrivants

 

Bilan

Après 2 semaines d’arrêt, je suis méga content! objectif pleinement rempli !  La dénomination « extrême » du parcours est un peu de trop, déjà que « trail » (course nature ça le fait pas, c’est vrai). Un parcours bien balisé et agréable ! Par contre, je ne l’aurais pas enchainé 3 fois ! A noter, la belle initiative de l’organisation de ne pas mettre de gobelet (l’éco-tasse à 4€ disponible) et un ravito final original avec de très bonnes soupes.

Site web de l’organisation avec les résultats: Trail Extrême Lillois

Crédit photo : club photographie de Billy Berclau

Maintenant place à l’entrainement pour le weekend du 6/7 décembre

Le résumé  de la semaine:

Type

Distance

Durée

Dénivelé

Running  15km 1h14′

 

6 comments

  1. T’as pas mis le dénivelé dans ton tableau, c’est qu’il y en a tellement peu que ça te fait du mal? 😀
    Belle petite course sinon, j’adore la légende « ça glisse juste un peu »… tout le monde à la gueule dans la boue. 😀 Je suis fan! Félicitations!

    1. Comment dire les 85m de D+ du parcours c’était… pas violent !
      La photo c’est la seule montée, où j’ai mangé la boue car le type devant moi s’est viandé et ça m’a déstabilisé

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *