la montre de sport de mes rêves : la montre Gamin Portée 5 !

la montre de sport de mes rêves : la montre Gamin Portée 5 ! 1

Au programme : la montre de sport de mes rêves : la montre Gamin Portée 5 !

La montre Gamin Portée 5
La montre Gamin Portée 5 (image modifiée de la Suunto Ambit 3)

 

Suunto Ambit 3, Garmin Forerunner 620 guident la nouvelle ère des montres GPS de sport. Ces nouvelles montres sport connectées me laissent sur ma faim. Cette connectivité me semble être principalement à sens unique : montre vers smartphone et dans le seul but principale de simplifier le téléchargement des data. Certes la montre de la marque finlandaise permet de recevoir des notifications Instagram, des SMS, des appels… mais quand je cours je m’en fous de tout ça : je veux des infos sur ma sortie. Elle n’améliore pas pour moi l’expérience du coureur mais est plutôt un gadget en plus, qui peut perturber l’athlète.

La montre des mes rêves

Je vous propose dans les paragraphes suivant ma vision de la montre de sport de demain. Certaines fonctionnalités existent déjà dans des applications running pour smartphones. Mais il reste pour un moi un « gap » important entre les capacités des montres et les infos qu’elles offrent au coureur.

Une base de donnée immenses sur moi

Garmin, Suunto ou les applications « running » pour smartphone ont des milliers d’heures de running à mon nom (ok j’exagère un peu). Ces applications plus ou moins bien pensés permettent d’analyser plus ou moins finement mes sorties. Pourquoi ces données ne serviraient qu’à de l’analyse post-course ? Pourquoi ma montre ne pourrait pas apprendre comment je cours pour s’adapter à mon besoin en live ? Et si l’avenir était une montre qui apprends un peu de nous, de notre façon de courir et de notre capacité.

Les notifications

Quitte à recevoir des notifications autant qu’elle me soit utiles. Première idée : des encouragements. Imaginez vous êtes en pleine course un dimanche, à 5km de l’arrivée, votre montre vibre : « Appel de Mamie ». Qui s’en fout ? Alors que si soudainement votre montre affiche ceci (seul les montre Gamin Portée 4 et 5 de la Cave à Jaife possède cette fonction)

Cela vous rebooste un grand coup et vous attrapez votre record (bon ok si vous ne vous appelez pas Manue ça marche moins bien). La montre Gamin Portée 4 (en image) permet déjà cela depuis mars 2014 ! Ces notifications pourraient être envoyez automatiquement par la montre ou par vos amis via une application bien pensée. Deuxième idée : des infos sur ma course. En prenant l’idée d’une montre intelligente, on peut même penser que votre montre puisse vous envoyez en live des infos dans le genre de celles que vous analysez souvent post-course. Par exemple, elle pourrait vous indiquer si vous êtes en forme ou non en comparant votre FC à votre base de données. Je vous propose l’expérience de Jean-François sur la nouvelle montre et unique la Gamin Portée 5 qui possède déjà quelques notifications avancées :

J’étais venu un peu en touriste sur ce 10km. Après un rapide échauffement la montre m’a indiqué : « Tu es en forme coco, c’est ton jour ». La motivation est montée direct au maxi ! Après un départ assez prudent, elle m’a dit que je pouvais encore accéléré : j’étais étonné mais c’est vrai que je m’en sentais bien. 5ième kilomètre: un message de la montre m’annonce que je viens de choper un CR sur Strava ! Youhou ! Au 6ième : la montre me conseille de lever un poil le pied pour ne pas exploser « Vise du 3’52/km et raccourcis ta foulée » Je m’execute. Au 7ième, je commençais à être dans le dur mentalement quand j’ai reçu un message d’encouragement de Nolwenn : « Bouges toi feignasse » puis de David « Oublies pas les Pez au dernier ravito » j’ai rigolé comme un con tout seul puis je me suis reconcentré. Au 9ième la montre me lance un « Vazy Coco, c’est la fin » enchainé par 3 ou 4 messages d’encouragement de Cécile, Manue et François. J’ai tout donné ! J’ai franchis la ligne avec un record royal : 38’27 : 17 secondes de moins sans me sentir vraiment dans le « très rouge ». Ce fut génial d’avoir cette aide à la gestion de course et tout ces encouragement m’ont vraiment boosté.

Ainsi, comme en témoigne Jean-François, sur votre course dominicale, après 1 ou 2 km, la montre lui a indiqué son état de forme et il a eu une analyse en live de sa FC, allure, foulée . La montre l’a vraiment guidé vers ce record. Quelques brevets en ce moment de diverses marques (Garmin, Nike, Adidas notamment) montre une volonté de quantifier les performances. Garmin a déjà fait le premier pas avec la Forerunner 620 qui extrait de nouvelle données mais à quoi servent-elle pour le runner lambda ? Ainsi, des notifications concrètes en live, basé sur ces données et similaires à celles que pourraient fournir un vrai coach (« raccourcis ta foulée », « allonges ») seraient bien plus utiles au coureur.

La création d’entrainements

La création d’entrainement est aujourd’hui une action manuelle, chacun rentre dans sa montre son petit fractionné ou son parcours à suivre. Une montre intelligente, qui vous connait, pourrait faire cela pour vous. Je vous propose de nouveau l’avis de Jean-François sur sa montre Gamin Portée 5.

Je suis rentré du boulot à la bourre à 19h30 hier, j’avais la flemme de paramètrer un entrainement fastidieux. J’ai pris mon smartphone, lancé l’application et demandé un entrainement « vitesse ». En 30 secondes, l’application a crée une séance de 10x800m avec un parcours autour de chez moi et la transférer à la montre. J’étais bluffé par la rapidité ! Après les 2 premières reprises en 2’40, je me sentais mal, ma FC était assez haute et je n’arrivais pas à récupérer. Ma montre m’a conseillé immédiatement de lever un peu le pied et à adapter le temps du fractionné visé à 2’47, je me suis senti mieux. L’ajustement de la séance en live est une vrai aide pour le coureur, j’avais l’impression d’avoir un coach rien que pour moi

On peut imaginer des dizaines de façon de créer un entrainement en fonction de l’envie du coureur sans que celui-ci n’est un diplôme d’entraineur, avec des possibilités d’adaptation en fonction de l’état de forme.
La montre pourrait créer aussi un parcours suivant nos gouts : trail, route, nature, avec ou sans dénivelé, sortie de X heures ou Y kilomètres et hop plus qu’à suivre et à profiter du parcours.

Conclusion

La montre de mes rêves n’est pas encore sorti (et ce n’est pas pour demain) mais je ne doute pas sur le fait que les spécialistes nous sortent un jour une montre intelligente. Tout les éléments semblent presque réunis : des notifications, des analyses poussés des caractéristiques de la course. Le lien manquant une « application » permettant de tout faire communiquer et qui est capable de transcrire une donnée en conseil pour le coureur. Cette montre ne serait plus qu’un simple outil mais un véritable coach. Je vous invite, à ce sujet, à lire l’article sur les smartwatchs de Julien, il est plus concret que mes idées farfelus mais l’idée de la montre intelligente y est bien présent Merci à Jean-François pour son témoignage.

10 comments

  1. Super article. J’ai également une liste de fonctionnalités pour ce que j’appelle mon appli de running idéale. J’ai un moment espéré que Apple ou Samsung sortirait un montre avec un GPS integré ou je pourrais développer cette appli moi-même. Elle fait beaucoup moins rêver que la tienne mais prend en compte des choses qui me sont utiles (contrôle du pourcentage de VMA par exemple).

    1. Aujourd’hui, je pense qu’il y a 2 branches pour arriver à cette montre :
      – Soit Garmin ou Suunto se lancent dans ce genre d’aventure
      – Soit un développeur sort son application pour montre Apple ou Samsung. Je pense qu’une équipe comme Strava peut sortir ce genre d’application : ils ont déjà des fonctions « live » comme les segments.

  2. Figure toi que j’avais commencé à programmer une appli sur ma Suunto pour afficher du texte en fonction de la vitesse (ouais je débute simple !). Mais hélas le texte est trop court, c’est prévu pour afficher surtout des chiffres… Donc j’ai dû laisser tomber. Je ne peux pas programmer ce que tu dis (cela demanderait d’accéder à des données passées, on y a pas accès), mais rien que pour le fun afficher des encouragements ça me semblait sympa… Ben je peux pas. Même sur l’Ambit 3 qui affiche des notifications de smartphone, a priori pas encore possible. Dur dur. Comme tu dis, un mec à l’aise sur smartphone peut envisager un truc costaud : t’as accès internet, t’as une puissance de calcul tout à fait appréciable, du stockage… Parce que jusqu’à présent, n’en déplaise à Garmin qui dit que tu as un coach au poignet, je regrette, mais niveau conseil, c’est zéro de chez zéro. A la limite la récup, mais c’est une bricole ça. On est très très loin d’avoir gratté dans les données.

    Y a des API qui certains, on pourrait faire l’appli nous même 😉 Mais hélas souvent on ne peut pas taper dans les données précises directement. Il faudrait télécharger toutes les sorties pour faire des stats cardiaques par ex (style fréquence cardiaque habituelle en fonction de la vitesse et du D+ ).

    Et ton 38’27 » sans te mettre dans le très rouge, j’y crois pas trop ! Faudra quand même se mettre minable ! D’où l’importance d’une connexion à un casque, t’es pas lucide pour lire des messages sur une montre en fin d’un 10km. Je veux bien prêter ma voix p our faire un espère de « Siri de la course à pied » : « C’est tout ce que t’as ?? Tu vas rater ton RP pour 10 secondes, t’es vraiment une merde !!! »

    1. Je vois que nous sommes sur la même longueur d’onde ! Ton analyse de la Suunto et Garmin me plait beaucoup : ils ont fait pour moi tout les 2 un pas vers cette montre mais sans concrétiser leurs intentions jusqu’au bout !

      Je te propose qu’on fasse un prototype en vidéo avec ta douce voix et qu’on aille vendre le projet chez Suunto et Garmin voir lequel paye le mieux 😉

      PS : à 38’27 je suis facile !

  3. Et puis si le petit chéri est fatigué, on ralentit les 800m ? Je pense que la montre pourrait aussi commander une petite collation à livrer sur le parcours ? Et une masseuse aussi ?

    Jaife

    Tu te ramollis.

  4. Tout d’abord merci pour le lien vers mon article 😉
    Tu n’as aucune idées farfelues! Simplement l’expression de tes besoins d’utilisateurs.
    Besoins que la majorité des marques oublient (Je dirai même toutes les marques).

    Toutes les marques font la course à la technologie pour leurs smartwatches et montre sport.
    Alors que les utilisateurs veulent des réponses concrètes et simples.
    Ils veulent aussi une vraie relation avec leurs objets connectés : une interface, une communication similaire à leurs habitudes. Bref, de le sociabilité avec la machine!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.