[Brevet] la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite décortiquée

[Brevet] la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite décortiquée 1

Au programme : le brevet de la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite

Cet article ne présage pas des futures sorties de la marque, il n’est issu que de mon analyse d’un brevet déposé par la marque et reflète potentiellement les activités des concepteurs.

Les informations présentées dans cet article proviennent de la demande de brevet EP3942959 déposée par Puma, en juillet 2021 et publiée en janvier 2022. 

Vous avez surement apparaitre mi-janvier cette drôle de chaussure de la marque allemande : la Puma Fast FWD Nitro Elite ! FWD c’est pour Forward, le mouvement vers l’avant. Voici le brevet qui semble décrire sa réalisation. 

La semelle en général

Comme vous l’aurez remarqué, à l’état de repos, la semelle forme 2 angles prononcés à l’avant et à l’arrière de la chaussure. La relève à l’avant est d’environ 20° et la bascule arrière de 15°. Ces 2 angles d’entrée et de sortie (noté 220 et 224) peuvent être ajustés pour améliorer le contact avec le talon de l’utilisateur lors de l’attaque et favoriser l’engagement d’une grande surface de la semelle dans la région de l’avant-pied lors d’une poussée. Ce fort angle d’entrée jusque sous l’avant du pied crée un point « instable » à proximité des os métatarsiens, cela a donc tendance à positionner le coureur vers l’avant.

Concernant les matériaux, la semelle peut être construite à partir d’un plastique PU, tel qu’un matériau de polyuréthane thermoplastique (TPU) ou à partir d’un matériau élastomère thermoplastique tel qu’un polyéther block amide (PEBA). Un exemple de matériau PEBA est la mousse PEBAX®. Dans certains exemples, les concepteurs de Puma parlent d’un matériau EVA-Solid-Sponge ( » ESS « ), ou d’une mousse EVA (par exemple, PUMA® ProFoam Lite™ , IGNITE Foam). On sait déjà que sur la Fast-R, Puma a joué sur les différents matériaux entre l’élément avant et arrière de la chaussure, c’est donc plutôt normal de voir toutes ces possibilités proposées.

La plaque carbone

Ce modèle, comme beaucoup en ce moment, comporte une plaque qui s’étend sur toute la longueur de la chaussure ! Le brevet précise que celle-ci est en carbone et fait 0,8 mm d’épaisseur (ce qui sera surement le cas vu les images de la chaussure) mais il est indiqué qu’elle peut être en TPU ou en thermoplastique renforcé par des fibres. 

La spécificité se situe au niveau de la position de la plaque. Celle-ci est dans une sorte de poche creusé dans la semelle intermédiaire. Dans la déclinaison qui ressemble le plus à la Puma Fast FWD Nitro Elite, une couche de matériau amortissant est positionnée sur cette plaque plus ou moins fine. 

[Brevet] la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite décortiquée 2
La semelle

La plaque décrite dans le brevet fournit un niveau de rigité permettant de favoriser l‘effet « teeter totter ». Le point d’appui à l’avant crée un levier de propulsion entre la région du milieu du pied et la région du talon qui permet au coureur de dérouler plus rapidement. Contrairement, à la plaque de la Vaporfly qui est très incurvée, celle-ci est presque plate sur toute sa longueur, elle semble surtout à voir un role de ridigité. C’est la géométrie externe de la semelle qui vient favoriser le mouvement.

[Brevet] la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite décortiquée 4
Coupe de la semelle

Les variantes 

Les concepteurs de Puma propose une variante de plaque carbone intéressante. Celle-ci est composée de plusieurs découpes aligné sur les articulations des métatarses. Ceci permettrait à la plaque de se plier plus facilement au niveau des articulations. 

[Brevet] la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite décortiquée 6
Variante de plaque carbone

Concernant la position de la plaque, différents modèles sont présentés avec ou sans couche amortissante. Plusieurs semelles sont aussi incluses dans le brevet. J’y vois là 2 options : soit Puma a prévu plusieurs variantes de sa Fast FWD (pourquoi pas), soit ils ont testé énormément de concepts avant de sortir ce modèle .

[Brevet] la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite décortiquée 8
Les variantes d’intégration de la plaque

Je vous propose un des 5 exemples proposés qui me semble être une version aboutie d’une version qui offre plus de confort. La semelle amortissante est en effet plus épaisse : c’est celle de l’exemple de gauche ci-dessus. Concernant la semelle de façon globale (positionnée ci-dessous en superposition avec la semelle de la Puma Fast FWD Nitro Elite en rouge), elle offre un angle d’entrée plus faible, ce qui fait une relève moins prononcée et un creux entre l’avant et la zone du talon. 

[Brevet] la nouvelle Puma Fast FWD Nitro Elite décortiquée 10

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, la construction de la semelle est différente de celle de la Puma Fast R Nitro Elite : la plaque carbone n’est pas incurvée, la semelle est plus travaillée et nécessite surement une pose du pied plus précise. Je pense que cette chaussure sera destinée à la courte distance ! 

Rendez vous cet été 2022 pour en savoir plus

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.