Trans’Ju : la préparation en quelques chiffres

Au programme : la prépa en 5 chiffres

La répartition : 63%/29%/8%

Victoire de la Course !

Victoire de la Course !

Je voulais varier les plaisirs pour faire travailler les jambes dans tous les sens. Finalement, la course restera très majoritaire : 63% du temps. Une autre part importante fut la randonnée quasiment 30% du temps : soit une semaine de rando à La Palma et un petit 8% en vélo. Je suis un peu déçu sur cette partie, j’aurais aimé faire un peu plus de vélotaf ou de sortie vélo un peu longues.. Ca sera pour la prépa T6B si le temps le permet ! Le soleil arrivera bien un jour !

Le temps passé : 91

91 heures en 14 semaines : du jamais vu chez moi ! Des semaines à 8h avec que de la course ! Ca me change de mes 3h-4h habituels d’entraînement hebdo ! Mais finalement ça passe bien ! J’essayerais de garder ce rythme dans le futur en surveillant bien la récupération.

Quelques petites heures de sport

Quelques petites heures de sport

Le dénivelé : 16000

16000m de D+, c’est un peu plus de la moitié de tout 2015 en 3 mois ! Ca devrait permettre de monter un peu mieux. Les petites montées auvergnates m’ont montré que j’avais progressé depuis l’année dernière ! J’espère que ça payera car les montées les plus longues seront sur la deuxième partie de la course il faudra donc être frais pour bien les grimper !

La qualité ou la quantité

Une préparation pour un (presque) ultra, ce n’est pas toujours facile, il faut savoir gérer à la fois la distance mais aussi le spécifique : ça monte, ça descend, ça nécessite de relancer !

Pour cette seconde partie, j’ai profité de la préparation 10km d’Elsa pour retrouver de la vitesse. J’ai aussi pu utiliser la salle de sport du boulot pour manger du dénivelé… sur tapis à 15%.

Pour la quantité, c’est plus difficile, je profite souvent de ma pause du midi pour courir mais ça ne permet de faire de longues sorties : résultat quasiment 50% des sorties font moins de 1h mais avec parfois du bi-quotidien ! Pour les sorties plus longues, j’ai joué la carte de la randonnée : 2 sorties de plus de 4h à La Palma et une de 5h en foret de Fontainebleau

La charge

C’est un paramètre que j’ai suivi attentivement. Plusieurs études montrent que la variation trop rapide de charge était source de blessures. Trahi par mes chevilles et par quelques tendinites quelques fois par le passé, je pensais que c’était important de suivre cela.

La variation de charge sur les 14 semaines de prépa

La variation de charge sur les 14 semaines de prépaheure

J’ai donc essayé de traduire les efforts de chaque semaine et de regarder leur variation par rapport à la moyenne des 3 semaines précédentes.
Objectif : ne pas faire de variations de plus de 50%. J’étais borderline 2 fois mais le résultat est correct : pas de blessures, un corps un peu fatigué mais de la bonne fatigue !

La course

J’ai mémorisé le profil quasiment par coeur cette dernière semaine, j’ai appris les ravitos : chalet des anges/Bellefontaine/Morbier/Morez/Prémanon/Les Dappes/Cuvaloup : leur kilométrage, leur contenu, ce que je dois y prendre.

Bref je suis prêt ! Et à l’heure où vous me lisez je suis sûrement en train de courir alors pour me suivre c’est ici et pour m’encourager c’est là ou là 

 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *