[Brevet] Shimano à l’heure du Velcro

[Brevet] Shimano à l'heure du Velcro 1

Au programme : une chaussure de cyclisme full Velcro chez Shimano !

Cet article ne présage pas des futures sorties de la marque, il n’est issu que de mon analyse d’une demande de  brevet déposé par la marque et reflète potentiellement les activités des concepteurs.

Les informations présentées dans cet article proviennent de la demande de brevet US2022142303 déposée par Shimano KK, en octobre 2021 et publiée en mai 2022. 

[Brevet] Shimano à l'heure du Velcro 2Pour une fois, je vais vous parler de cyclisme, toujours en restant dans la thématique “Footwear”. 
On a tous vu apparaitre ces derniers temps, notamment aux pieds de l’équipe Movistar des chaussures avec un système de fermeture Velcro avec la marque Fysik. C’est maintenant Shimano qui dépose une demande de brevet assez proche et que l’on a vu apparaître cette année sur des chaussures de cyclisme en salle . Le renouveau de ce système connu depuis des années pourrait-il éclipser le Boa ?

Le concept proposé par Shimano

La chaussure présentée dans le brevet comprend un élément de serrage élastique avec au moins un passant ou crochet et un élément de fixation intermédiaire. Une des extrémités de la sangle est fixée sur le côté à l’avant de la tige et la second est faite pour être fixée plus à l’arrière. Les crochets sont situés sur le côté de la chaussure, ils permettent de faire passer la sangle. Et enfin des éléments de fixation intermédiaire sont positionnés au centre de la tige et sur la sangle pour maintenir celle-ci.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est très simple, peut être réglé d’une main (pour ne pas perdre les avantages du Boa) et cela semble très enveloppant ce qui peut amener une sensation de serrage plus progressif.

Comment enfiler et régler la chaussure

Le cycliste met son pied dans la chaussure (easy) puis passe la bande de serrage à travers l’oeillet du premier crochet. Ensuite il retourne la bande et la tire pour obtenir le serrage souhaité. Il attache la fixation intermédiaire tout en maintenant la force de serrage; Cela empêche maintenant la bande de desserrer tout en garantissant une bonne tenue de l’avant du pied. 

Il passe ensuite la bande dans l’oeillet du second crochet et rappliquer la force de serrage qu’il souhaite pour le haut du pied avant de l’accrocher au dernier point de fixation. Ce double serrage permet d’avoir un réglage de pression différent sur les zones du pied (ce qui est semblable au système Boa)

Shimano principe

Dans le brevet, Shimano propose des variantes avec plus de boucles et d’élément de fixation intermédiaires.

Conclusion

Avec ce brevet, Shimano veut clairement venir jouer dans la catégorie de la Vento Powerstrap de Fizik !

Le velcro a beaucoup d’avantages de réglage et de fit du pied avec de la simplicité. On a déjà pu le voir apparaitre sur des chaussures de cyclisme d’intérieur qui sont sorties de l’ombre avec le confinement et l’augmentation des sports d’intérieur. Outre ce côté enveloppant comme un ruban qui permet une bonne répartition du serrage, cela devrait aussi avoir un impact sur le prix de la chaussure et bonne nouvelle, ça sera à la baisse comparé au Boa (et sans dégrader sur le papier les qualités de réglages).

Alors que l’on voit le système Boa apparaitre de plus en plus sur les chaussures de course à pied, ne verra-t-on pas le “scratch” arriver dans quelques années ? 😆

3 comments

  1. L’avantage de la Powerstrap demeurera le serrage différencié facile de l’avant pied et du coup de pied.
    Comme pour la philosophie Porsche (1 bouton = 1 fonction), il sera à mon avis plus simple de régler un serrage différent avec deux straps qu’avec un seul. À confirmer cependant…
    La solution Powerstrap apporte de la flexibilité sans générer de complexité et il faut reconnaître que cela fonctionne admirablement bien.
    À ce jour elle reste la meilleure chaussure qu’il m’ait été donné d’utiliser.

    1. Ravi d’avoir ton retour Jean-Yves !C’est surement plus simple à réaliser avec 2 straps indépendants effectivement même si l’élément de fixation intermédiaire proposée par Shimano permet de différencier le serrage, cela n’offre pas les mêmes libertés que le PowerStrap. La simplicité est souvent une bonne vertu 😉

      Je me pose surtout la question de la durabilité du Velcro. Je me souviens de mon enfance où le scratch finissait par moins bien accroché rempli de saleté 🙂

      1. Oui, c’est effectivement une question que l’on peut se poser.
        Après 1 an d’usage de la Powerstrap, de mon côté et exclusivement sur route, je n’ai cependant remarqué aucun problème de perte d’accroche du système Velcro.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *