[Brevet] Un coach attentif dans votre montre par FirstBeat

Au programme : du nouveau dans votre montre

Cet article ne présage pas des futures sorties de la marque, il n’est issu que de mon analyse d’un brevet déposé par la marque et reflète potentiellement les activités des concepteurs.

Les informations présentées dans cet article proviennent des demandes de brevet US20160184637 et WO 2015/114223 déposées par FirstBeat Technologies Oy.

Vous vous demandez surement qui est FirstBeat Technologies ! Cette boite finlandaise est pourtant présente à votre poignet si vous utilisez une montre GPS récente ! C’est eux qui sont en charge de la partie analyse scientifique : PTE, EPOC, temps de récupération, estimation de la VO2Max : tout ça, c’est eux ! Alors quand ils développent quelque chose ça risque de se retrouver sur une Garmin ou une Suunto.

Prêt à courir ?

Au-delà de la charge d’entrainement, la récupération joue un rôle important dans la progression. Trouver un équilibre entre ces 2 éléments est donc primordial. La méthode décrite dans le brevet permet cela tout en donnant un retour d’information à l’utilisateur.

Le coureur commence son exercice normalement, au préalable un indice de performance a été déterminé à partir des précédents exercices. En instantanée, un indice de performance est calculé après quelques minutes d’échauffement. Celui est comparé à votre historique pour vous donner ce que FirstBeat appelle un « readiness index », un indice qui vous indique si vous êtes prêts à nouveau à faire un entrainement.

L’indice de performance est mesuré à partir de votre fréquence cardiaque et votre vitesse, cela pourrait être par exemple une estimation de votre FCMax ou votre VO2Max.

Pour améliorer le readiness index en plus de comparer vos indices de performance celui-ci peut aussi tenir compte de votre récupération, élément déjà présent dans beaucoup de montres aujourd’hui.

Prenons 2 exemples, vous commencez un nouvel exercice, il vous reste 10h de récupération à faire, votre VO2Max (indice de performance) est en progression et vous faites un entrainement léger alors votre montre vous indique que c’est OK pour y aller. Au contraire si votre VO2Max était en diminution alors vous auriez comme message « Attention surcharge ! Allez vous reposez »

Tableau de récupération/charge
Tableau de récupération/charge.

Pour que cela marche bien, il faut que les formules soient personnelles et tenir compte des évolutions de chacun. Ceci me semble aujourd’hui difficile à mettre en place aujourd’hui vu la diversité de la population.

Encore plus loin ?

FirstBeat propose d’aller encore plus loin, en proposant une analyse en continu de votre état et toujours vous donnant du feedback. L’analyse serait toujours basée sur votre fréquence cardiaque.

Le principe est similaire, la montre analyse les mesures physiologiques (Fréquence cardiaque principalement), mais de façon continue durant votre journée. Cela permet de capter toutes vos activités sportives automatiquement, comme vous allez le voir, mais aussi les effets du stress de votre journée, de la récupération, de votre sommeil..

La montre serait aussi capable de vous localiser pour vous afficher un retour d’information en fonction de là où vous êtes ! Ainsi si vous êtes à la piscine, la montre vous enverra les messages associés à la natation et non à la course, elle ne vous dira pas de courir plus vite 😉

Et concrètement durant votre journée cela ressemblerait à ça :

Une journée type
Une journée type

Conclusion

Ces brevets me rappellent l’article « Gamin Portée 5 : la montre de mes rêves » que j’ai écrits il y a maintenant 2 ans avec des vraies fonctions de « coaching », d’adaptation de l’entrainement en fonction de l’état de forme.

La fonction « Recovery Check » est déjà dispo sur la Forerunner 620 ou la Fenix 2, mais ici cela va un peu plus loin avec un vrai feedback verbal en continu sur la journée et sur toutes vos activités pour optimiser au mieux vos entrainements croisés. C’est surement l’évolution des montres de demain qui en plus de vous donner tout un tas d’infos sera aussi l’outil pour les analyser et les transformer en conseil simple.

Est-ce que ce genre de fonctions vous intéresseraient ?

2 comments

  1. Jaife

    Tu parles des marques Suunto & Garmin, mais pas de Polar. Est-ce que cette marque ne sera pas concernée?
    J’ai actuellement la V800 et il est vrai que la fonction « récup » manque (elle était présente sur le modèle S710 ). Il y a bien une indication de l’état de forme, mais qui ne me semble pas très pertinente.
    La fonction « récup » de la S710 mesurait le temps nécessaire pour arriver à un seuil bas de puls à la suite d’une sortie.
    Bref, prendre en compte ces aspects récup, charge d’entrainement est en effet quelque chose d’important et surtout qui devrait être possible avec les montres de plus en plus technologiques qu’il y a sur le marché ces temps-ci.
    En attendant que cela arrive je continue à utiliser la visualisation de la charge donnée par l’extension chrome StravitiX…

    1. A ma connaissance, Polar n’utilise pas les technologies développées par FirstBeat. Ce n’est pour ça que je ne les mentionne pas ici. La marque finlandaise travaille aussi avec d’autres marques comme Tomtom ou encore Samsung, Epson..
      Suunto développe maintenant ces propres algorithmes pour le calcul du PTE par exemple qui sont intégrés dans la gamme Spartan.

      Il y a encore pas mal de boulot dans le domaine car ce ne sont que des indicateurs génériques qui faudra un jour « personnalisés ».

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *