Cilaos et le Piton des Neiges

Au programme: on quitte Mafate !

Si vous souhaitez les traces GPX pour votre GPS, vous pouvez me contacter via le formulaire « Contact »

De Marla à Cilaos

Nous allons aujourd’hui quitter le cirque de Mafate par la grande porte, le col du Taïbit : point d’entrée des raideurs pour la Diagonale des fous ! La montée est courte et assez peu technique : 2km et à peine 500m de dénivelé. La vue au col permet de voir à la fois le cirque de Mafate et une partie de celui de Cilaos.
La journée est encore longue : 1100m à descendre jusque la cascade de Bras rouge et 12km pour rejoindre Cilaos !
Il faut être vigilant sur la première partie du sentier, il a été sécurisé récemment mais vaut mieux faire attention. On arrive vite en sous bois et la descente continue en serpentant. Cela se calme un peu avant d’arriver à l’ilet des Salazes. Mais une fois arrivé à l’ilet, il reste encore 250m à dévaler avant de rejoindre la route.

Ici 2 options : continuer à pied ou prendre le bus ! Ca sera l’option 1 pour nous : soit encore 7.5km 250m de D+ et 300m de D- !

Le chemin commence par serpenter dans la foret avant de suivre plus ou moins une ligne de niveau qui permet de franchir quelques ravines, attention un passage est assez instable. Juste avant d’arriver à la cascade du Bras Rouge, le chemin se remet à serpenter pour perdre rapidement 200m d’altitude. La cascade est le lieu idéal pour un petit pique nique. Nous croisons d’ailleurs pas mal de personnes qui ont fait le chemin depuis Cilaos pour venir jusque là. Les 3 derniers kilomètres jusque la ville peuvent paraître assez longs mais ils sont sans difficulté.

A Cilaos, je vous conseille d’aller prendre un « petit » goûter au Tsilaosa : une tuerie ! l’hôtel est aussi très classe !

Distance totale: 14.1 km
Denivelé total positif : 1067 m

De Cilaos au Piton des Neiges

En bons feignants, nous choisissons de prendre le bus jusqu’au départ du Bloc (ligne 63). Au programme du jour : de la montée, 1109m de D+ sur 4km pour la caverne Dufour pour passer de 1370m à 2479m  ! Le temps est très nuageux et le terrain un peu glissant !

Elsa impose le rythme et ça monte vite : on tourne entre 500 et 600m/h! Le terrain est propre à part quelques courts passages un peu plus techniques mais rien de bien difficile: il serpente rapidement sous les cryptomerias. Après un dernier regard vers Cilaos, on rentre dans les nuages.
On se fait une petite pause à l’abri à mi-parcours pour manger un petit bout avant d’attaquer la seconde partie toujours sous les nuages.. Après 2h de marche, le terrain change brutalement : plus rocheux, une végétation plus basse, nous sommes en haut du Bloc.. Encore quelques mètres et le refuge se dessine sous les nuages.

Distance totale: 3.98 km
Denivelé total positif : 1118 m

Après avoir pris nos lits, nous tatons le terrain pour faire la montée le même jour : un coureur nous annonce que l’on sort des nuages vers 2800 mètres, soit 270m sous le sommet. Nous allégeons un peu nos sacs et nous voilà reparti pour 600m de D+ et 3km de marche.

Le terrain est beaucoup plus rocailleux avec quelques grandes marches, ce n’est pas des plus agréables. Elsa mène toujours le train : elle veut voir le soleil et vite ! On est toujours le brouillard mais c’est bien balisé avec de la peinture blanche. La seconde partie est plus agréable à marcher mais moins stable : petits gravillons et sable tapissent le sol. Quand soudain : les rayons ardents du soleil viennent nous chatouiller ! YES ! La végétation disparaît de plus en plus, le sommet est en ligne de mire ! 1h15 après notre départ de la Caverne Dufour nous voilà sur le toit de La Réunion : le Piton des Neiges et ses 3070m

Au sommet, nous profitons du soleil et de la mer de nuages que nous surplombons ! Pas de vue sur les cirques mais le spectacle est tout de même magnifique.

Nous prenons un peu plus notre temps jusqu’à 2600m où la météo se gâte franchement : le brouillard s’est transformé en fine pluie ! Quelles belle journée : 1710m de manger !

De retour à la Caverne Dufour, la salle est remplie ! C’est la première fois que nous voyons autant de randonneurs depuis le début de notre séjour, dont quelques têtes déjà croisées les jours précédents. Les chambres comportent plusieurs lits 3 étages et sont chauffés ! Par contre pas d’eau courante (nous étions prévenus). Le repas est bien animé dans le style cantine.

 

Distance totale: 6.22 km
Denivelé total positif : 600 m

de la Caverne Dufour à Mare à boue

La journée de merde typique ! On avait mis le réveil à 3h30 au cas où le temps était de la partie pour aller revoir le sommet du Piton des Neiges et un beau lever de soleil ! Alors que ça s’agitait beaucoup dans le refuge, nous sommes allés voir discrètement la météo : on ne voyait pas à 5mètres, de l’eau dévalait des pierres formant des mini cascades.. Après 2 secondes d’hésitation, nous sommes retournés sous la couette !

7h30, les premiers courageux reviennent pour prendre le petit-déjeuner ! Rincés de la tête au pied, ils n’ont rien vu ! Notre choix de le faire la veille fut le bon !

Mais il faut quand même attaqué le mauvais temps pour rejoindre Mare à boue. Le chemin qui longe le coteau Kerveguen est très rocailleux avec des belles marches à descendre. Le chemin se transforme assez vite en mini torrent.. On cherche où poser les pieds sans trop se mouiller et sans trop profiter de la vue bien bouchée ! Cette descente nous a paru interminable ! Il faut vraiment faire attention avec toute cette eau

Les derniers kilomètres nous ramènent sur le plat et entourés des vaches, on se croirait en Normandie (surtout avec cette bruine incessante). Nous arrivons à Mare à boue (qui porte bien son nom) trempés !

La soirée à l’hôtel Les Géraniums à Bourg Murat fut consacré à nettoyer et faire sécher nos fringues : j’avais de la boue jusqu’au genou !

 

Distance totale: 12.25 km
Denivelé total positif : 253 m

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *