[Brevet] Nike aurait-il déjà sa future Alphafly ?

[Brevet] Nike aurait-il déjà sa future Alphafly ? 1

Au programme : Nike aurait-il déjà une nouvelle solution pour ses Zoom Air Pods de l’Alphafly?

Cet article ne présage pas des futures sorties de la marque, il n’est issu que de mon analyse d’un brevet déposé par la marque et reflète potentiellement les activités des concepteurs.

Les informations présentées dans cet article proviennent de la demande de brevet US20210085028 déposée par Nike Inc, en septembre 2019 et publiée en mars 2021. 

Déja 1an et demi que Nike a dévoilé son AlphaFly au court du défi Ineos 1:59 où Eliud Kipchoge est passé sous la mythique barre des 2h sur le marathon, il est temps de voir si la remplaçante n’est pas dans les cartons ! Alors qu’en Nike sort un nouveau brevet avec une nouvelle forme de Zoom Air Pod il y a de quoi s’interroger. 

Le nouveau pod Zoom Air

Vu de loin rien de très différent de l’AlphaFly, mis à part ce qui semble être une meilleur intégration dans la semelle des coussins de Zoom Air et pourtant..

nouvelle Nike Alphafly
La future Nike Alphfly ?

Sur l’Alphafly, comme expliqué ici, il y a 2 coussins de Zoom Air en plus de la plaque carbone. Ceci peut créer des problèmes de stabilité, les 2 pods fonctionnant séparément l’un de l’autre en fonction des appuis. La proposition dans ce brevet est de revoir la construction de cet élément amortissant avec 1 pod (vert) et 2 éléments latéraux (rouge).

[Brevet] Nike aurait-il déjà sa future Alphafly ? 2

L’idée est d’avoir un élément central atténuateur et des éléments latéraux stabilisateurs. Ainsi les éléments latéraux ont un module d’Young plus élevé que l’élément central, ceux-ci vont moins se comprimer, déformer que l’élément Zoom Air central. Le coussin va servir d’amortisseur comme les 2 pods de Zoom Air de l’AlphaFly alors que les éléments latéraux vont éviter que la chaussure ne soit déstabiliser par un appui trop à gauche ou à droite.

[Brevet] Nike aurait-il déjà sa future Alphafly ? 3
Superposition de la semelle du brevet et de celle de l’Alphafly

La localisation du coussin est l’emplacement des articulations métatarsophalangiennes (MTP) du pied. Cet élément central comporte 2 lobes qui sont positionnés de façon similaire aux 2 coussins de l’AlphaFly.

[Brevet] Nike aurait-il déjà sa future Alphafly ? 4

Un élément me semble important dans la concrétisation de ce brevet est la fabrication d’un Zoom Air pod qui n’est pas plan mais avec une forme incurvée pour modeler la relève de la chaussure à l’avant : géométrie essentielle pour une transition rapide de la foulée. Les 2 éléments latéraux peuvent dans ce cas être intéressant pour mettre sous contrainte le coussin central. Ce serait une grande avancée comparée aux coussins plats de l’AlphaFly.

Pour garder l’esprit des Zoom Air actuels, les éléments latéraux peuvent être translucides pour laisser l’élément central visible.

Conclusion

On peut émettre quelques réserves, doutes, espoirs en lisant ce brevet:

  • Le brevet n’indique pas de plaque carbone mais cela n’empêche pas de l’inclure dans la semelle avec une construction similaire à l’AlphaFly ou la VaporFly
  • L’AlphaFly ne semble plus trop être porté chez les coureurs de Nike avec un retour en force de la Vaporfly %Next 2 mais un monopod pourrait régler des problèmes de stabilité de l’AlphaFly.
  • La semelle est géométriquement très travaillée, c’est souvent un des points clés évoqué pour encore faire progresser la chaussure de course.
  • Une autre utilité ? basketball ? Lifestyle ? A ce stade tout est permis : il ne reste plus qu’à attendre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *