S13-S16 : Le LUT

S13-S16 : Le LUT 1

Au programme : Entre les vignes et Lyon

Il s’en est passé des choses en 1 mois ! Je vous ai laissé sur la ligne d’arrivée de mon premier 40km de la saison avec Daddy the Beat, et depuis je n’ai rechaussé que 6 fois !

2 fois au boulot pour des petits footings, 2 fois pour chauffer un peu les cuisses sur du fractionné en côte et sur une belle sortie en fôret de Fontainebleau entre 2 circuits bleus avec Elsa et PasAprèsPas qui s’est fini autour d’une bière !

Les autres 2 sorties m’ont permis d’accrocher 2 dossards : Le Sentier des Vignes et le Lyon Urban Trail ! Ca parait léger vu comme ça mais bon c’est les vacances : 6 jours de rando sur Lanzarote, soit un peu plus de 90km et un peu moins de 3000m de dénivelé

Le Sentier des Vignes – St Julien de Concelles (44) – 10.2km

Cette course n’était pas prévu au programme mais vu qu’on avait rien a faire, on a décidé de chausser les runnings pour une petite balade à 2.

IMG_0538-2C’est un 10km nature à la cool pour moi, en compagnie d’Elsa.
Le rythme a quasiment été constant sur toute la course : 4’45/km sur les sections plates , 5’10/km en montée, 4’40/km en descente.
Le « travail » et l' »enchaînement » des courses avec un peu de dénivelé se fait sentir : la petite bosse entre les vignes passe toute seule !

Le parcours entre vignes et champs de mâche est sympa et l’ambiance multi-courses de 2000m à 21km fait penser au cross !

 

Le Lyon Urban Trail – 35km

IMG_0312Après 1 semaine de rando sur Lanzarote, je ne savais pas trop comment mes jambes allaient réagir à ce petit objectif d’avril. Couplé à quelques bières, verres de vins et nuits courtes les 2 jours avant, je me voyais déjà en train de souffrir ! 4h semblait un objectif raisonnable !

C’est après un petit échauffement de 2km (on ne logeait pas trop loin) que je me retrouve sur la ligne de départ de cette classique ! Prêt à en découdre à 7h30 : ça sent encore les effluves d’alcool dans la rue, j’ai encore le goût de la bière derrière les molaires (non je rigole, je me suis lavé les dents), ça va le faire !

Je pars tranquillement dans la première vague. A peine le temps de trouver son rythme qu’on attaque la première ascension dès les 200 premiers mètres de course. Je la fais cool, ça passe bien ! Et comme dans les montagnes russes, après chaque montée il y a une descente : le tunnel .

Easy ! Photo honteusement screenshootée
Easy ! Photo honteusement screenshootée

On traverse ensuite la Saône, ça secoue un peu sur le pont avec le passage des coureurs, puis on remonte vers la gare St Paul, pas de marches, je trottine étonnamment bien sans forcer ! Je profite bien de la descente vers la Saône, qu’on retraverse pour profiter un peu des quais : Le premier kilomètre réellement plat .. et le seul !

On regrimpe maintenant direction St Foy les Lyon. Ca tourne super bien sur route et j’utilise en proverbe roumain le reste du temps : dans les marches, tu marches ! Je passe le 10ième en 59’ ! Tip Top !

Avant d’arriver au ravito de St Foy, on rejoint une sorte de plateau. Un bénévole nous annonce que c’est maintenant plat pour 5/6km. Une explication s’impose :

Ceci représente le plat dans une majorité de la France :

plat

Ceci représente le plat à Lyon : C’est roulane Ok mais c’est pas plat !

pas plat

Je saute le ravito du 11.5km, je m’arrête juste profiter de la vue sur Lyon !

Pendant 5 kilomètres, le parcours est plutôt cool : pas trop de marches, un terrain qui permet de courir à son rythme malgré les relances. Puis on voit tout doucement arriver les panneaux indiquant Fourvière ! On passe dans le site antique avec son amphithéâtre : bel endroit pour faire passer une course et on attaque les quelques marches qui nous emmènent au pied de la basilique : la montée n’est pas la plus terrible ! Par contre, je perds un temps énorme dans les 520 marches de la descente  ! Je ne me suis pas du tout entraîné à l’exercice et ça se sent : je me fais doubler par des fusées et impossible de trouver un bon rythme sur ces marches « longues » et plates : 2 par 2 il faut être méga concentré 1 par 1 ça me semble lent alors j’alterne ! et ça n’avance pas !

Photo de la Sarra prise avec l'appareil photo cousin de celui de Nolwenn
Photo de la Sarra prise avec l’appareil photo cousin de celui de Nolwenn

On retrouve un peu de plat : 600m et on se mange direct l’ancienne piste de ski de la Sarra ! Un peu plus de 10% sur 400m avant de profiter du second ravito ! La descente est plus douce et permet d’allonger un peu la foulée ! Je passe le 20ième en 1h58’30″. Je suis assez étonné de cette régularité et je me mets à rêver d’un 3h30 moi qui partais pour 4h !

On rejoint de nouveau la Saône via le Fort de Vaise : cette petite section me fait penser au trail des Forts de Besançon. Qui dit descente vers la Saône dit remontée et BIM des marches !

Dans ma tête, le profil final est une enchaînement de 5 bosses ! Mais je n’avais pas imaginé autant de marches !

Je passe le 25ième en 2h30’30″ . Les montées semblent se faire plus longues et plus raides : Parc de la Cerisaie 500m, Montée d’Ypres 950m, Montée de la Rochette 500m. J’arrive au ravito du 27ième avec un petit coup au moral. Je me recharge, prend un petit moment. Je n’arrive pas à remettre un petit coup dans le passage Saône – Rhone : un petit 11km/h . Je passe les 30km en 3h07 ! J’ai perdu 7’ en 5km !

Après un court passage le long du Rhone, on reprend une dose d’escalier ! D’après mon décompte il ne doit pas rester plus de 2 bosses ! C’était sans compter que ces bosses étaient en faite une succession d’escaliers bien raides ! Le moral en reprend un petit coup. J’envoie un texto à Elsa au 31km, elle bouchonne vers le KM19.5 de sa course ! Nous sommes normalement tout les 2 à 4km de l’objectif ! Mais mon parcours ne semble pas être à mon avantage (finalement il ne restait que 3km à Elsa)! On remonte sur les hauteurs de Croix Rousse, je reçois un texto : Elsa vient de finir le 23km en 2h37! On attaque ensuite les traboules avec notamment la cour des Voraces. Cette sensation de courir vite dans les cours d’immeuble me redonne un peu de peps, je prends les dernières marches 2 par 2 ! On sent que l’on arrive dans le cœur de ville, on entend le speaker au loin, on rejoint assez vite les 2 autres parcours, les gens vont beaucoup plus vite ! Je relance un peu : plus que 500m ! Voici l’opéra , on traverse l’hotel de ville. 7.5km/h de moyenne dans les 4.5 derniers kilomètres ! J’aperçois ma chérie qui m’attend juste après la ligne pour me prendre en photo ! Ca y est c’est fait : 3h45’59″ !

20150419_111715(1)

Quel beau parcours ! C’est une très belle visite de la ville, sans un coup de klaxon, sans un automobiliste qui râle ! Ca donne envie de revenir ! La version 2015 équivalait je pense à plus ou moins un marathon sur plat !

Je reçois assez vite un coup de fil d’un de mes potes : il me demande très humblement mon chrono et me félicite puis je lui demande sa place : il me répond 5 ! Enorme, face à ce plateau pour sa première course de la saison au dessus de 30km. A quelques semaines de son passage au delà 40km à la Verticausse, Il sera un client au podium ! Encore bravo Gérald !

Après 1h59 pour leurs premières course, Camille et Nico nous rejoignent aussi : ravi d’avoir bouclé ce parcours et déjà prêts à refaire une course !! Bravo ! On se fait la nocturne en novembre ? 😉

 

Résumé du mois

Type

Distance

Temps

Dénivelé

Running 87.2km 9h30 D+ 2000m
VTT 30.5km 1h40 D+ 200m
Rando 92km 21h20 D+ 2950m

4 comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *