NoordzeCross de Middelkerke

Au programme: bières, cyclocross et photos

Middelkerke, petite station balnéaire familiale de la côte belge, se transforme 1 fois par an pour la grande messe : le NoordzeeCross, la dernière course du Telenet Superprestige. Le plateau multisport est rempli de supporteurs, friterie et buvette pour accueillir ce qui est presque une religion : le cyclo-cross

____________________________________________________________________________________________

Ces images ne sont pas libres de droits. Pour toutes utilisations, vous pouvez me contacter ICI.
Those pics aren’t copyright free.  Please contact for every uses HERE.
____________________________________________________________________________________________

Pour chauffer le public, on commencer par la course des juniors puis de moins de 23 ans ! Tom Pidcock fait le show alors que les supporteurs belges encouragent massivement Eli Iserbyt, le nouveau champion du monde, qui finira second. Le plateau est dense déjà chez les jeunes 2 points séparent les 3 premiers au classement final du Telenet Superprestige remporté par Sieben Wouters.

Le temps de prendre une (2) bière et une frite et l’après-midi commence avec la course féminine. Sanne Cant, la championne du monde est là et commence par recevoir un bouquet de fleurs et une caisse de champagne : facile pour courir ! Tout le monde est concentré, les feux passent au vert, la meute est lancée. Le combat entre Sanne Cant et Maud Kaptheijns, la néerlandaise, bat son plein. Elles ne sont séparées que par 1 point au classement général après 7 courses ! Dans le dernier tour Sanne, fait un petit écart sur une relance, la course est jouée ! La belge remporte en plus de la coupe du monde, le Superprestige !

Avant de rentrer dans l’arène, les gladiateurs s’échauffent un peu. Un temps leurs est réservé entre la course U23 et féminines pour reconnaitre le parcours, ses difficultés et ses endroits stratégiques. Le public est chauffé à blanc.

14h45 : les Elites sont appelés, un par un ils rejoignent la ligne de départ. 15h, le départ est donné. Je suis en bout de ligne droite. C’est Tim Merlier qui déboule en premier devant le reste du peloton. Le premier tour permet d’étaler le peloton. Après ce tour, les favoris ont pris quelques mètres surtout le favori, celui qui a dominé la saison avec déjà 28 victoires (30 pour conclure la saison) qui a tout gagné (ou presque) sauf les championnats du monde : Mathieu Van der Poel. Il prend rapidement les commandes de la course, lui qui a déjà remporté le Superprestige en l’absence de Wout van Aert, son principal rival cette saison.

Alors que Mathieu vole tout en puissance sur ce terrain, la course pour le podium est plutôt intense entre Laurens Sweeck, Lars van der Haar, Tim Merlier, Michael Vanthourenhout et Tom Meeussen. Un beau combat jusque dans le dernier tour où Tim prend le meilleur sur Michael. 

Juniors, U23, dames ou elite, ce sport est magnifique à voir, tout le monde donne tout pour arriver au bout !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *