[Brevet] Anta, la chaussure version chinoise

Cet article ne présage pas des futures sorties de la marque, il n’est issu que de mon analyse d’un brevet déposé par la marque et reflète potentiellement les activités des concepteurs.

Les informations présentées dans cet article proviennent de la demande de brevet CN108041747A déposé par ANTA CHINA CO LTD

Je ne pensais pas écrire si rapidement un article sur un brevet chinois, surement quelques à priori : un pays où la propriété intellectuelle est plutôt fermée (les marques chinoises ne déposent généralement leurs brevets qu’en Chine), une visibilité des marques assez faible hors de la Chine .. Et puis il y a eu l’annonce d’Anta qui veut s’acheter Amer Sports pour 4 milliards d’euros..

Je me suis donc intéressé un peu à la marque qui s’occupe de FILA en Chine, mais qui a aussi quelques athlètes sponsorisés en NBA, qui est fournisseur officiel de la Chine aux JO de Rio et aussi de la tenue pour les jeux de Pékin ou encore le fournisseur de la Spartan Race de Shenzhen (5000 participants): ANTA La marque possède 9,650 magasins en nom propre en Chine, c’est 8 fois plus que les Décathlon dans le monde par exemple. Enfin ANTA c’est un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euro : +44% en 2018 !!

Côté brevet, Anta a 111 avec une date de priorité depuis 2016 en Chine ! Pour comparaison, Nike c’est 205 à l’office international, Adidas 31 en Europe, Under Armour 56 aux US et Salomon 9 en Europe, d’après Google Patent sur la même période. Ce n’est pas un acteur anodin dans le monde du sport, sachant que leur domaine est plus restreint que Nike par exemple (qui dépose des brevets aussi bien de chaussures que de club de golf ou d’application de sport).

Je n’ai pas appris le chinois durant la nuit (bien que ça pourrait servir) alors les infos sont peut-être approximatives mais elles m’ont paru intéressantes sur la conception de la chaussure.

Le brevet

J’aurai pu titrer Anta, une chaussure simplifiée mais ça aurait rappelé un récent article sur un brevet de Salomon. La construction tourne autour de 4 éléments principaux :

  • le chaussant (1)
  • la semelle (2)
  • la bande dynamique (3)
  • le plateau (4)

La bande dynamique est l’élément principal du brevet, elle vient englober totalement le pied sur 360° et est astucieusement incorporé le système de laçage. Elle est réalisée en TPU avec une dureté d’environ 90 Shore A (entre une dureté de talon et de roulette de fauteuil) donc plutôt dure. la zone la bande résistante sur la partie supérieure est flexible et naturellement incurvée avec le pied

Dans les mouvements latéraux rapides, les deux parties de la bande permettent de verrouiller et stabiliser le pied pour un meilleur soutien, et une réduction de  la perte d’énergie causée par le glissement du pied dans la chaussure. Sous la bande se trouve un petit plateau qui a pour but de limiter la rotation de la chaussure entre l’avant et l’arrière. Dans cette représentation de la solution, ce plateau est directement intégré à la bande dynamique.
Les bandelettes qui forment la bande sont épaisses d’environs 2 mm pour une largeur totale de 4 à 8mm. L’épaisseur du fond de la bande dynamique est de l’ordre de 1mm. Le plateau ferait environ 2 à 3 mm d’épaisseur avec une dureté de 63 shore D (plutôt importante) ce qui permet de récupérer la torsion et éviter la déformation de la semelle.
Pourquoi exposer ces chiffres ? Ils sont pour moi signe qu’Anta dispose de connaissances fortes en mécanique des solides avec une approche très mécanique du produit, ce qui est une approche intéressante quand on se penche vers de l’optimisation.
Pour valider leur concept, les ingénieurs d’ANTA ont réalisé plusieurs tests :
– humain : 9 testeurs, 3 paires de chaussures avec différents systèmes dont 2 répondants aux caractéristiques du brevet : l’une ressort grande vainqueur sur le confort après 5 minutes.
– Visuel : avec un système d’analyse du mouvement VICON, ils ont évalué le déplacement du coup de pied dans la chaussure, le résultat montre un déplacement réduit de 9mm à 7,3mm (et de 4 à 3mm en latéral sur une autre version)
Tout cela démontre un bon maintien et une enveloppe au plus près du pied de cette technologie.
D’autres variantes sont présentées dans le brevet, avec des versions hautes ou basses.

Conclusion

Ce brevet peut paraitre simple mais j’en retiens plus que cela. Avec un peu de recul, Anta possède une capacité de dimensionnement mécanique, des moyens d’analyse du mouvement. Ce sont pour moi les bases pour ce qui pourrait être de l’optimisation ou de la personnalisation de chaussure.

De plus la structure de la bande dynamique laisse imaginer que l’utilisation d’impression 3D est une piste qu’Ana pourrait explorer à l’avenir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *