Du Lake Powell au Grand Canyon

Au programme : de l’eau sous toutes ses formes

Lake Powell

Cet immense lac artificiel, formé par le barrage de Glen Canyon depuis 1963, est le lieu idéal pour quelques activités nautiques. La météo était pluvieuse à notre arrivée à Wahweap  notre camping, nous choisissons donc de nous reposer au chaud dans le bar de l’hôtel à côté. C’est le lendemain que nous découvrirons la grandeur du lac.

Nous sommes ensuite partis pour une petite marche jusque Horseshoe Bend, le célèbre méandre du Colorado. La météo n’était pas avec nous, mais le vert de la côte et le rouge du canyon ressortaient quand même extrêmement bien.

img_4836-panoramaAntelope Canyon

Pour finir dans la région de Page, nous avons fait un tour dans Antelope Canyon, administré par les Navajos. Il y a 2 sites : l’Upper 400 mètres en aller-retour c’est le plus visité et le Lower plus étroit 400m en sens unique. C’est celui que nous avons choisi.

Il faut attendre entre 1h30 et 30minutes avant de rentrer dans le canyon. En cette fin septembre, nous mettrons 40 minutes à entrer dans la gorge. Plus nous avançons plus le soleil pénètre dans le site et illumine les parois. Nous avons passé 1h à contempler le travail de l’érosion.

Grand Canyon National Park

Le Grand Canyon, c’est le passage obligé ! Creusé par le Colorado, le parc a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. C’est grandiose. Nous sommes arrivés par l’est à la Watchtower de Desert view. Des ondées pluvieuses s’abattaient sur le canyon entrecoupé par des rayons de soleil. Le jeu d’ombre et de lumière sur le canyon était magnifique. Je vous laisse profiter.

Bright Angel Trail

Le lendemain, la météo n’est toujours pas clémente, des averses sont annoncées, mais nous partons quand même vers le fond du canyon par Bright Angel Trail. En partant du village le but est de rejoindre Plateau Point, un point à 600m au-dessus de la rivière Colorado : soit un peu plus de 20km et 1000m de dénivelé.

Nous avons eu de la pluie pendant toute la descente, nous avons beaucoup espéré. et arrivés à Plateau Point, le miracle est arrivé : les nuages se sont légèrement dispersés pour laisser passer quelques rayons de soleil et nous offrir un magnifique arc-en-ciel au-dessus du Colorado (assez discret sur les photos)

À la remontée, la température était agréable 20°C, je n’ose pas imaginer faire les 1000 mètres de dénivelé sous le soleil de plomb de l’été et ses 35/40°C. Des points d’eau sont heureusement disponibles tout les 300 mètres de dénivelé (environs 3km).

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *